Un territoire de compétences

Plateforme technologique

La logique technopolitaine de l’Arbois : animation et mise en réseaux des compétences

 

ARDEVIELISIMÈTRE_INERIS (7)
Le programme structurant Ardevie vise à mettre en place sur le Technopôle Arbois-Méditerranée, un pôle d’excellence sur la valorisation des déchets, avec pour principal objectif de favoriser une valorisation « durable » des déchets, à des coûts allégés, de façon à répondre à la nécessité d’économiser les ressources naturelles.

« Le point original de ce programme est que les partenaires qui en sont à l’origine (Ineris et Cerege) relient les problèmes de la valorisation des déchets et les risques qui y sont liés », explique Roger Revalor, Délégué régional de l’Ineris et responsable du programme.  L’idée est ici de trouver des solutions pour la valorisation de matériaux en minimisant les risques à long terme et donc en mettant au point des modèles prédictifs de leurs comportements, basés sur une analyse très fine de leurs structures. Le programme dispose sur le site d’une plate-forme d’essais de 400 m2 afin de pouvoir valider les résultats à l’échelle pilote.

Contact : Roger REVALOR
Tél : 04 42 97 14 80
Email : roger.revalor@ineris.fr

 

ASTER (Accélérateur pour les Sciences de la Terre, l’Environnement et les Risques)Accélérateur de particule
5ème spectromètre de masse par accélérateur de particules d’Europe, ASTER travaille sur les mouvements sismiques, l’érosion des sols, le réchauffement climatique ou encore la datation. D’une manière générale, un spectromètre de masse permet de séparer les éléments atomiques en fonction de leurs masses. Toutefois, lorsque les masses de différents éléments sont trop proches ou lorsqu’un élément est très surabondant par rapport à un autre, la séparation éléctromagnétique n’est plus suffisamment efficace. Pour une séparation plus précise, on a besoin de différencier les éléments en fonction du nombre de protons dans le noyau. L’accélérateur de particules permet de donner au faisceau composite l’énergie suffisante pour cette opération. En traversant l’écran matériel, les éléments atomiques sont freinés et perdent d’autant plus d’énergie qu’ils sont lourds. On obtient ainsi une séparation des atomes qui permet de les « compter » avec un niveau de précision très élevé.

Contact : Didier BOURLES
Tél : 04 42 97 15 16
Email : bourles@cerege.fr 

 

HALLE D’ESSAIS DU LABORATOIRE DE MÉCANIQUE, MODÉLISATION ET PROCÉDÉS PROPRES
Mise au point de pilotes à vocation industrielle dans le domaine du traitement des eaux et des procédés propres.

Contact : Nicolas ROCHE
Tél : 04 42 90 85 00
Email : nicolas.roche@univ-amu.fr