Les actualités du Technopôle

Aménagement des accès routiers à la ZAC de la Gare

montage photo

 

Aménagement des accès routiers à la ZAC de la Gare

 

 

 

Un projet d’envergure : la Zone d’Aménagement Concerté de la Gare

La « ZAC de la Gare » est une opération d’aménagement d’ensemble d’une superficie de 40 hectares dédiée aux activités économiques du domaine de l’environnement, située à proximité et au nord de la Gare TGV d’Aix-en-Provence. L’opération fait l’objet d’une procédure de Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) créée par arrêté préfectoral du 9 Mai 2003. Cette opération s’inscrit dans les thématiques portées par le Technopôle de l’Environnement Arbois Méditerranée, elle permettra de développer 90 000 m² de locaux pour l’accueil de sièges régionaux de grandes groupes et de bureaux d’études du domaine de l’environnement ou du développement durable, ainsi qu’un pôle de services liés à la ZAC et à la gare (environ 10 000 m²). 4 000 emplois sont attendus au terme des aménagements.

Cette opération s’inscrit dans le projet du Technopôle de l’Environnement Arbois Méditerranée, mis en œuvre par le Syndicat Mixte de l’Arbois.

Situation actuelle

L’anneau actuel de contournement de la Gare Aix TGV est de type échangeur autoroutier à 2 voies de circulation à sens unique, avec 4 bretelles pour accéder à la RD9 et 4 « entrée/sortie » desservant les différents parkings de la gare TGV. Les travaux de doublement de la RD9 étant lancés, il convient de considérer que la RD9 sera intégralement à 2×2 voies. Dans cette configuration, la ZAC de la Gare ne bénéficie donc pas d’un accès direct sur la RD9 et l’anneau routier de la gare.

L’accès à la ZAC de la Gare

Dans ces conditions et au vu des aménagements futurs, l’accessibilité du secteur doit être créée. L’opération consiste donc à réaliser l’ensemble des aménagements de voirie destinés à assurer les différents échanges et accès à la ZAC de la Gare et desservir dans les meilleures conditions de sécurité et de circulation les futurs bâtiments d’activités et de services prévus sur le site sans perturber le fonctionnement circulatoire de la Gare Aix TGV. Ces infrastructures se raccorderont sur la voirie existante, à savoir la RD9g, l’anneau de la gare et la RD9.

C’est pourquoi, il est apparu nécessaire :

–       De créer les conditions optimales de desserte à la ZAC ;

–       De mettre en concordance les accès avec les voiries existantes ;

–       De sécuriser les déplacements ;

Il est envisagé d’utiliser la RD9g (ancienne RD9) située en limite Sud de la ZAC qui dessert actuellement l’aire des gens du voyage et l’ISDnD (Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux) à partir de l’anneau de la gare.

La ZAC de la Gare devrait générer à terme un flux de 1800 véhicules à l’heure de pointe du matin (8h – 9h).

Les objectifs du projet

–          Limiter le trafic routier sur la voirie principale de la ZAC et éviter le transit des véhicules, afin de favoriser les modes doux (vélos et piétons) et affirmer la démarche  environnementale de la ZAC ;

–          Maintenir la desserte de l’ex-centre de contrôle technique, de l’ISDnD et de la future aire d’accueil des gens du voyage ;

–          Garantir la fluidité de l’aménagement en général, la bonne insertion du trafic routier de la ZAC et les entrecroisements avec les flux sortant de la gare, de la sortie du parking CEZANNE en particulier ;

–          Sécuriser l’anneau routier de la gare du fait de la proximité de la sortie du parking de la Gare, de l’insertion sur la RD9 vers Vitrolles et des vitesses pratiquées sur l’anneau ;

–          Rendre le projet compatible avec la réalisation d’un nouveau parking (P13) destiné à la gare TGV accessible depuis la RD9g ;

Les aménagements routiers envisagés

–          Création d’un 1er carrefour giratoire à 4 branches connecté à l’anneau de la gare TGV, matérialisant l’accès principal à la ZAC en entrée et sortie. La surlargeur franchissable a été élargie au droit de l’accès à la ZAC pour assurer la giration des convois exceptionnels entre l’anneau de la Gare et l’accès vers Vitrolles.

–          Suppression de la bretelle de sortie vers Vitrolles existante depuis l’anneau de la Gare, pour des raisons de sécurité.

–          Aménagement de la jonction entre le giratoire et la RD9g qui assure la liaison entre les 2 giratoires sur une longueur inférieure à 500m. La RD9g actuelle est réutilisée un maximum sur l’alignement droit. Une voie de tourne à gauche sera matérialisée en peinture et de dimension réduite afin d’accéder au futur parking P13.

–          Réaménagement du carrefour sur la RD9g au droit de l’ISDnD avec un second giratoire, pour desservir la partie Ouest de la ZAC et maintenir l’accès à l’ISDnD.

–          Création depuis ce dernier giratoire d’une bretelle unidirectionnelle vers Vitrolles afin de rejoindre l’actuelle RD9, la voie d’insertion actuelle de la RD9 ne sera plus accessible depuis l’anneau de la Gare TGV mais sera maintenue afin de pouvoir être utilisée par les cars de la voie Bus.

–          Maintien d’un accès direct RD9 vers RD9g, sens entrant uniquement, à l’Est en venant d’Aix-en-Provence. Cette bretelle a pour but de créer un accès direct à la ZAC sans emprunter l’anneau. La RD9g sera raccordée aux accès à la ZAC au Nord de l’anneau. La sortie RD9 – RD9g direction « ZAC de la gare » est implantée légèrement en amont de la sortie RD9 – Anneau de la gare TGV, on se trouve donc dans le cas de deux sorties en déboîtement successives.

–          Réalisation des équipements et superstructures nécessaires en matière de signalisation directionnelle, de jalonnement et de signalétique horizontale ;

–          Il n’est pas prévu d’éclairage des accès, l’anneau de la gare n’étant lui-même pas pourvu d’éclairage.

–          Mise en place de dispositifs de retenue de type glissière bois sur la RD9g entre les 2 giratoires et sur l’accès principal à la ZAC de la gare. Ils feront office de dispositifs de retenue mais permettront aussi d’empêcher le stationnement le long des axes et des accotements. Sur l’anneau de la gare, l’accès à la RD9 vers Vitrolles, la sortie depuis la RD9 Aix ainsi que la bretelle RD9-RD9g, les dispositifs de retenue seront de type métallique. L’insertion directe vers la RD9 depuis l’anneau sera neutralisée par une glissière métallique amovible.

Les modes de déplacements doux

L’aménagement des accès n’a pas vocation à accueillir les modes doux. Ceux-ci seront orientés vers la ZAC qui sera en zone 30. Les problèmes de stationnement anarchique ont milité pour éviter toutes surlargeurs superflues qui auraient pu être utilisées en stationnement. Côté Aix, les modes doux accèderont à la ZAC depuis la RD65 et l’ancienne RD9 qui comportera des accotements type bandes multifonctionnelle une fois la RD9 2×2 voies section du Réaltor mise en service. L’itinéraire mode doux via la ZAC sera l’itinéraire privilégié pour les vélos pour accéder à la RD65 ou à la Gare. Une liaison piétonne entre la Gare et la ZAC sera réalisée.

 

La gestion des eaux pluviales

Il est prévu l’aménagement des dispositifs de collecte et des bassins de régulation des eaux pluviales. Le projet sera équipé d’un système de collecte et de traitement des eaux de voirie, dimensionné pour l’occurrence centennale. Ce choix de dimensionnement se justifie par l’implantation du projet dans le bassin versant du bassin du Réaltor. Il a été réalisé de façon à conserver une cohérence avec les projets riverains (mise à 2*2 voies de la RD9, ZAC). Le dispositif de traitement permettra à la fois de confiner une pollution accidentelle, d’abattre la pollution chronique et d’écrêter les débits ruisselés supplémentaires :

  • les eaux du giratoire Ouest et de la voie de liaison à la RD9 seront collectées par un réseau étanche vers un couple « bassin étanche de 134 m3 / bassin non étanche de 880 m3 » ;
  • les eaux du giratoire Est seront également collectées par un réseau étanche vers un couple « bassin étanche de 62 m3 / bassin non étanche de 1665 m3 ». Le bassin non étanche collectera également les eaux de ruissellement de la voie de liaison entre les deux giratoires.

Les aménagements paysagers

Réalisation des plantations et de l’aménagement d’espaces verts afin d’accompagner l’intégration paysagère des giratoires en entrée de la ZAC. Les principes généraux sont de préserver les perspectives et les panoramas, de pérenniser les boisements spontanés et les étendues de garrigues, de maintenir les ouvertures visuelles vers la ZAC et de traiter les délaissés existants ou crées par le nouveau tracé à la jonction avec la RD9g.

Les travaux devraient démarrer durant le 2ème semestre de l’année 2016, après achèvement des procédures règlementaires.

La concertation autour du projet d’accès

Prévue par l’article L300-2 du Code de l’Urbanisme, la concertation préalable a pour but d’échanger avec les citoyens, en amont d’un projet, de manière à les associer à son élaboration.

Cette concertation permet de présenter les enjeux, les objectifs du projet et de recueillir l’avis de la population.

Toute personne intéressée par le projet pourra faire part de ses commentaires et suggestions :

–       Au travers du registre mis à votre disposition en gare TGV d’Aix, ainsi que dans les locaux du Technopôle de l’Environnement Arbois-Méditerranée (Petit Arbois – bâtiment de l’Horloge) ;

–       par courrier adressé à Monsieur le Président du Syndicat Mixte de l’Arbois, Domaine du Petit Arbois – BP 67 – 13545 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 04 ;

–       par messagerie électronique à l’adresse suivante concertation@arbois-med.com ;

Les observations recueillies dans le cadre de la concertation seront toutes analysées et, dans la mesure du possible, intégrées lors de la mise au point du projet.

Des panneaux d’information sont proposés et exposés à la fois à la gare TGV d’Aix ainsi que dans les locaux du Technopôle de l’Environnement au Petit Arbois.

Le projet a fait l’objet de réflexions communes entre le Syndicat Mixte de l’Arbois, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, la Communauté du Pays d’Aix et la Ville d’Aix-en-Provence.

cliquez ici pour télécharger le plan du projet

~