Les actualités du Technopôle

Centre d’innovation et d’usage Santé (CIU)

Portée sur les fonds baptismaux du pôle de compétitivité mondial SCS (Solutions Communicantes Sécurisées), l’Association du CIU (Centre d’Innovation et d’Usage)-Santé a vue le jour le 15 décembre 2010 dernier. Son objectif : tester et certifier de nouvelles solutions nées de l’application des nouvelles technologies de l’information et de la communication aux problématiques de santé publique et ainsi répondre aux besoins de la population. L’enjeu de ce CIU est également de développer de nouveaux produits et services au croisement des filières. Dans ce cadre, une centre dédié au couplage « Santé et environnement », adossé à une plateforme technologique est en passe de voir le jour sur le Technopôle de l’Environnement Arbois-Méditerranée.

En matière de santé, il est bon que les trois catégories d’acteurs qui animent ce secteur, les professionnels, les patients et les concepteurs de solutions innovantes, se rapprochent. C’est l’ambition du CIU-Santé, une structure d’innovation dont la raison d’être est « de structurer la chaine de valeur de l’offre à la demande ». En clair, et parmi moult objectifs d’interactivité entre les trois « piliers » du secteur, figure le développement, le test et la certification de nouvelles solutions TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) en faveur de la santé.
Six plateformes technologiques ont été constituées. Chacune est dédiée à un thème : imagerie et diagnostic, habitat, traçabilité et… environnement. Cette dernière échoit sur le Technopôle de l’Environnement Arbois-Méditerranée. Accompagnée par le pôle de compétitivité Risques, basée sur le Technopôle, elle sera hébergée au CEREGE (Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement).
Concrètement, les entreprises porteuses de solutions innovantes répondant aux problématiques environnementales qui ont également une répercutions sur la santé (pollution de l’air et de l’eau, impact de la chimie sur l’homme et l’environnement, risques liés à absorption de nanoparticules…) pourront expérimenter et valider leur technologie, en vue d’une certification ou labellisation.
Une autre plateforme, « traçabilité et santé », est accueillie à Gardanne. Le CIU-Santé regroupe 35 partenaires privés et publics (industriels, universités, collectivités…).Contact :
vincent.boisard@coexel.com

Source : le magasine des énergies de la Victoire

~