Les actualités du Technopôle

HySiLabs maîtrise l’hydrogène

A la recherche de nouveaux carburants respectueux de l’environnement, HySiLabs a l’exclusivité du brevet d’un nouveau carburant. Reste à démocratiser cette nouvelle source d’énergie.

 

« Pour démocratiser l’utilisation de l’hydrogène comme source d’énergie, nous le produisons à la demande, annonce Pierre-Emmanuel Casanova. Il n’est donc plus nécessaire de le stocker sous haute pression pour alimenter les piles à combustibles. » Créer en février 2015, HySiLabs cherche à développer l’application de cette découverte d’Aix-Marseille Université et du CNRS. Les chercheurs ont mis au point un carburant issu de la réaction chimique entre l’eau et le polysilane, liquide utilisé habituellement dans l’industrie du bâtiment. L’utilisation de ce carburant ne rejette aucun CO2, et secrète un déchet aisément valorisable : le sable.

Accompagnés par l’incubateur Impulse et par la Satt Sud Est, les trois associés d’HySiLabs peaufinent leur projet depuis un an et demi. La start-up fournit les systèmes permettant de générer l’hydrogène, et travaille en collaboration avec les fabricants de systèmes pile à combustible qui permettent de produire de l’électricité à partir de cet hydrogène. Intermédiaire efficace entre le thermique et la batterie électrique, cette nouvelle technologie peut avoir des applications dans l’outillage éléctroportatif : souffleur de feuille, sécateur électrique, tronçonneuse… Dans l’absolu, cette innovation verte pourrait également séduire l’industrie automobile.

Lauréate du Tremplin Entreprise organisé par le Sénat et de KIC InnoEnergy, HySiLabs a choisi de s’implanter au Technopôle Arbois pour se développer. « On aurait pu s’installer à Grenoble où se trouvent de nombreux fabricants de piles à combustible, mais nous avons opté pour l’Arbois afin de bénéficier du soutien du territoire et de la dynamique du site. »

~